Nous contacter

ACDIC
Association Citoyenne de Défense des Intérêts Collectifs
Rue Ceper – Face Lions Club
Yaoundé - Cameroun 

Tél./Fax : +237 222 20 73 37
secretariat@acdic.net
www.acdic.net

Affaire bac sur le fleuve Nachtigal


Les travaux de réhabilitation avancent, le bac sera livré dans les prochains jours.

Affaire 150 millions destinés aux tabaculteurs de l’Est

- le nouveau MINADER s'est saisi de l'affaire,

- les virements se feront désormais dans les comptes des bénéficiaires,

- les fonctionnaires impliqués dans les faits de corruption et de détournement ont été auditionnés,

- une allocation de 500 millions est prévue pour les tabaculteurs en 2012.

Affaire bagarre autour des cuisses de poulet congelé importé à Mokolo


Le président national de l'ACDIC, a été reçu par le ministre de l'élevage, ce dernier a promis de mettre tout en œuvre pour stopper le retour du poulet congelé importé dans nos marchés.

Affaire eau potable


D'après l'étude menée à ce sujet par l'ACDIC, 96% des camerounais, souhaitent que la priorité soit accordée à l'eau potable par rapport à la construction du port en eau profonde de KRIBI.

Affaire tracteurs abandonnés


- Le chef de l'Etat a instruit une mission d'évaluation à Ebolowa dès le lendemain du déclenchement de l'affaire,

- arrêt de montage de nouveaux tracteurs pour l'instant,

- création d'un comité de suivi placé sous la responsabilité du gouverneur du Sud,

- transfert de compétence au MINADER, en ce qui concerne la gestion des tracteurs,

- Deux tracteurs remis au CRA (collège régional d'agriculture) lors de la cérémonie de mise à disposition des tracteurs,

PLUS D'INFO

- 6 tracteurs remis à l'université de DSCHANG, UNVDA de NDOP, ferme semencière de NTUI, projet mont MBAPIT, institut agricole d'OBALA, mission de développement du Nord-ouest lors de la cérémonie de lancement de la campagne agricole 2012 à Bafia,

- le chantier du hangar avance,

- une bonne partie des tracteurs est déjà à l'abri des intempéries,

- le prestataire IMMOBILIAR, a repris les travaux de construction de l'usine de montage.

Affaire semences de maïs

- Réunion de crise tenue de toute urgence au MINADER,

- plusieurs réunions de concertation entre l'ACDIC et la présidence de la république pour l'importation des semences, malheureusement cette piste a été infructueuse,

- La présidence est entrain de prendre des mesures pour qu'il n y ait plus de pénurie l'année prochaine,

- panique à l'IRAD, qui pour sauver la face publie dans Cameroon Tribune du 05 mars 2012, un communiqué erroné sur la disponibilité des semences.

Affaire MINTRANSPORT sur la météorologie

- Réunion de crise tenue le 16 mars au MINTRANSPORT,

- le ministre NKILI, promet le rétablissement des 55 stations météorologiques hors service, car affirme-t-il : « nous mettrons tout en œuvre pour que le fonctionnement redevienne normal ; ceci est dans ma feuille de route »,

- début de la diffusion de bulletin météo sur certaines chaines de télévision.

Partenaires

  Logo_BROT

logo_presb_hunger_program

 logo_misereor

 
Notez cet article
(0 votes)

Poussin d'un jour :

La fiabilité fait débat


Les poulets vendus dans les marchés de Mfoundi, Mvog-ada, et bien d'autres, ressemblent curieusement de plus en plus à de gros oiseaux. Les poulets les plus dodus se vendent évidemment à prix d'or. Comment comprendre le problème ?


Certains vendeurs et producteurs, indexent les poussins d'un jour vendus au Cameroun. Ils estiment que ces poussins sont de mauvaise souche, raison pour laquelle, ils sont frappés de nanisme dès la base.

Nous nous sommes rendus à la société Nkam, et à NAAPCAM, deux entreprises spécialisées dans la fourniture de poussins d'un jour. Les responsables de ces structures assurent mettre à la disposition des éleveurs des souches de meilleure qualité.
Cet avis est d'ailleurs partagé par Monsieur Ndjonou François, secrétaire général de l'IPAVIC- interprofession avicole du Cameroun- qui, joint au téléphone, nous a signifié que les souches disponibles au Cameroun étaient incontestablement de très bonne qualité. Pour cet accouveur et spécialiste de la nutrition pour volaille, le problème se situe au niveau de la maitrise technique. L'élevage de poulet de chair nécessite un savoir faire indéniable. L'alimentation du poussin est déterminante pour sa croissance ajoute-t-il. En plus l'inobservance des règles d'hygiène, d'une température appropriée dans les bâtiments peut aussi être problématique.


Ne perdons pas de vue, les accouveurs ne sauraient dire le contraire ; pour en savoir plus, nous nous sommes rendus à l'école pratique d'agriculture de BINGUELA (EPAB) dont la maîtrise technique en matière d'élevage n'est plus à démontrer. Les techniciens de cette institution nous ont confirmé chiffres à l'appui que l'offre nationale de poussins d'un jour n'est pas à la hauteur des performances de croissance escomptée. Le taux de mortalité pour les poussins locaux est de l'ordre de 8%, ce même taux est moins de 4% pour les poussins importés. C'est pour cette raison que l'école depuis quelques temps s'est tournée vers l'extérieure pour l'acquisition de poussins. Autre information, avec le poussin produit localement, il faut en moyenne 55 jours pour que le poulet atteigne un poids compris entre 1,8 et 2 kg. Cependant si l'on veut atteindre une performance similaire en 45 jours, on est obligé de surcharger l'aliment du poulet avec plus de soja ou de farine de poisson, ce qui n'est pas économiquement rentable, en plus cette pratique dénature la qualité de la chair du poulet.


Mais pourquoi le poussin produit localement est-il peu performant ?

La demande en poussins est supérieure à l'offre, l'offre hebdomadaire est de 600 mille poussins, et les besoins sont évalués à 1 millions de poussins par semaine. Alors, les accouveurs dont le carnet de commandes est toujours plein ont plus pour souci, la satisfaction de la demande que la qualité du poussin fourni. Pour cela aucun tri n'est fait au préalable. Tout ce qui sort des couvoirs est livré aux clients ; les poussins pesant moins de 40 g et fragiles, ainsi que des poussins malades. C'est du moins le point de vue des éleveurs qui soutiennent que les poussins importés sont bien portant, pesant entre 38 et 40 grammes alors que ceux produits localement sont, pour certains sujets, chétifs, pesant moins de 33 g et pas vifs dans leurs mouvements.

Les éleveurs de Binguela nous apprennent par ailleurs que les poussins importés sont accompagnés de fiches de performance que nos accouveurs ne fournissent pas à leurs clients. Ces fiches indiquent l'évolution normal du poussin et permettent de savoir si la croissance est normale ou pas, ce qui aide l'éleveur à poursuivre ou à corriger ce qui fait problème.

Il est impératif que nos accouveurs s'arriment aux normes internationales et surtout qu'ils cessent de se faire accuser de privilégier la qualité du service au gain. Si non, tôt ou tard ils auront à faire face à la concurrence des poussins d'un jour importés.

Dernière modification le Vendredi, 25 Mai 2012 12:52

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated.
Basic HTML code is allowed.

livre_blanc_mas
zero_produit_importe_au_comice

bandestat

Usine d'abattage automatique des poulets à Bafang : la charrue avant les boeufs?

L'inauguration de l'usine d'abattage automatique de poulet de Bafang dans L'Ouest Cameroun il y a une dizaine de jours, a été accueillie comme une avancée majeure vers l'industrialisation de la filière avicole.  Lire la suite...



Filière avicole : l'Eternel saupoudrage

En juillet 2008, l'IPAVIC (Interprofession Avicole du Cameroun) et le gouvernement camerounais ont signé une convention d'un milliard de francs CFA. Lire la suite...

 


 

Paralysie de l'activité avicole
L’activité avicole continue de subir les affres du mauvais temps en raison de la pénurie de maïs. Lire la suite...



L'Acdic à l'assaut du poulet congelé importé
Le jeudi 15 décembre 2011, une opération d'envergure de confiscation et de destruction du poulet congelé importé a été menée au marché Mokolo de Yaoundé. Lire la suite...
tract_manif_mas_2008
rapport_conac

Copyright ACDIC 2010 - Contacts - Design by AndPlus