ArrowArrow
ArrowArrow
Slider

La nouvelle méthode de vente est d’exposer de toutes petites quantités sur quelques étals et de dissimuler le gros lot dans des domiciles privés. 

Les découpes de poulets congelés importés sont là dans les marchés de Yaoundé : Etoudi, Mvog-Mbi, Mokolo, Essos. Difficile de définir les quantités exactes, tant le circuit est hermétique. Si vous voulez quelques cuisses, il faudra maîtriser les pistes du marché pour arriver aux points de vente. Les quelques étals ne se trouvant pas toujours en bordure de route.

Dans quelques rares poissonneries comme les deux récidivistes du marché Essos, les cuisses et pattes de poulet congelé côtoient celles du poulet local. Et là il faut être connaisseur pour faire la différence. Pour des grosses commandes, il faut avoir « le bon réseau », ou bien se renseigner tout simplement. Dans ce cas, vous devez d’abord avoir la chance de tomber sur la bonne personne, ensuite montrer patte blanche pour être conduit au magasin. L’activité étant interdite au Cameroun depuis 2006, les commerçants véreux craignent de se faire prendre par les contrôleurs des ministères du Commerce (Mincommerce), et de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA)  qui sillonnent les marchés.

Selon le délégué d’arrondissement du MINEPIA de Yaoundé IV, M. CHE, ces commerçants développent en permanence de nouvelles stratégies de contournement. «  Ils dissimulent leurs marchandises à notre arrivée, créent des chambres froides dans les domiciles privés, … malgré les saisies et les amendes, ils reviennent toujours ». Une enquête de l’Association Citoyenne de Défense des Intérêts Collectifs (ACDIC) révèle que certains hauts fonctionnaires sont à la base du trafic et ce sont eux qui protègent ces commerçants.

Force est de constater que les efforts gouvernementaux sont insuffisants. « Nous faisons face à un manque d’effectif pour surveiller en permanence les marchés. L’équipe actuelle est  constituée de 11 agents pour l’ensemble des marchés de mon ressort territorial à savoir Mvog-Mbi, Mvog-Ada, Ekounou, Emombo et une partie du marché d’Essos. Alors qu’il faut une trentaine pour un rendement optimal et efficace. En plus l’équipe est constituée de plus de femmes que d’hommes, 8 contre 3, ce qui plombe le déploiement sur le terrain. » Explique le Délégué. « La dernière grosse saisie date d’août 2017, environ 120 kg. » confie-t-il.

Le marché du poulet congelé importé doit aussi sa résistance à la tranche de consommateurs  qui continue de l’acheter pour diverses raisons. Un sondage de l’ACDIC auprès des  ménagères indique que certaines préfèrent manger des parties charnues telles que les cuisses alors que d’autres ne recherchent que des pattes ou des ailes. « Mes enfants ne mangent que les cuisses de poulet. Je ne peux pas tuer 5 poulets par repas parce que je n’ai besoin que des cuisses » a déclaré l’une d’elles.  Les raisons de gain de temps, ces découpes étant prêtes pour la cuisson, et de possibilité d’acheter de petites quantités en fonction de la bourse de chacun,  (moins d’un kilogramme par exemple) ont également été évoquées.

Les prix de vente du poulet congelé n’aident pas non plus à décourager les consommateurs. Le kilogramme est vendu à 2000 francs, contre 3000 pour un poulet local de 1,8 kg. Et le carton de 10 kilogrammes se négocie à 18.000 francs.

Le combat contre les découpes de poulets congelés importés avait été mené entre 2003 et 2006 par l’ACDIC. Des études avaient révélé qu’il s’agit des viandes immatures c’est-à-dire élevées pendant 30 à 35 jours aux antibiotiques, au lieu de 45 jours comme le prévoit la norme.  Selon des analyses réalisées à l'Institut PASTEUR de Yaoundé, une proportion de 83,5% des poulets congelés vendus sur le marché camerounais est impropre à la consommation humaine. Ils sont porteurs de microbes dangereux pour la santé telle que les salmonelles et les campylobacter, susceptibles de provoquer de nombreux malaises pouvant aller jusqu'à la mort. De plus ils sont transportés dans des camions non frigorifiques, vendus dans des conditions de  conservation totalement inadéquates (congélation - décongélation – recongélation). D’où la nécessité de renforcer la veille des pouvoirs publics et de sensibiliser davantage les consommateurs.

 

Rapport d'enquête sur la marché noir du poulet congelé importé

Communiqué de presse portant sur la présence des découpes de poulet congelé importé sur le marché local

 

L’Association Citoyenne de Défense des Intérêts Collectifs est une organisation majeure de la société civile créée en 2003. C’est une association apolitique, non confessionnelle, non tribale, à but non lucratif. Elle fait essentiellement dans le plaidoyer et lobbying, avec pour vision et objectif de promouvoir une société à environnement socioéconomique plus sain, équitable, transparent et porteur de rapports constructifs, positifs et sauvegardant les intérêts de tous et de chacun.

Météo du poulet

Semaine du 13 août 2018

Denrées
Poulet ponte (1.8 kg) : 2 200 FCFA
Poulet de chair (1.8 kg) : 2 700 FCFA
Soja (kg) : 480 FCFA
Arachide (kg) : 500 FCFA
Maïs (kg): 200 FCFA
 

 Appel à candidature

Les Termes de référence sont disponibles ici

EMISSIONS  AGRIPAN
CAMPAGNES EN IMAGES
APE en photos
APE en photos
Carrefour en photos
Carrefour en photos
COSAC en photos
COSAC en photos
Grippe aviaire en photos
Grippe aviaire en photos
OGM en photos
OGM en photos
Le pacte en photos
Le pacte en photos
 ACDIC SUR FACEBOOK