Méthodologie 

La stratégie d’intervention de l’ACDIC est celle du plaidoyer et lobbying. En amont, elle procède à des enquêtes, des études. Elle informe, communique, accompagne, facilite sensibilise aussi en faisant des propositions le cas échéant. Afin de se faire entendre pour la prise en compte des intérêts collectifs, elle peut recourir à des actions de médiation, de dialogue, ou de pression sur les détenteurs d’enjeux.

Quatre champs d’actions prioritaires

L’ACDIC s’intéresse aux intérêts collectifs en général.

1-     Souveraineté alimentaire

Notre vision : Une agriculture fondée sur l’efficacité et l’efficience des exploitations familiales ; Une agriculture qui permet d’assurer la sécurité alimentaire et de procurer des revenus décents à ses actifs ; Une agriculture qui donne une nourriture de qualité aux consommateurs à un prix juste et équitable.

Notre objectif général : Contribuer de manière durable à la satisfaction des besoins d’alimentation des populations, au développement économique et social, à la réduction de la pauvreté et des inégalités entre les régions et entre les camerounais.

Nos objectifs spécifiques : Garantir la sécurité alimentaire des populations là où elles vivent et travaillent ; Réduire la dépendance alimentaire nationale dans une perspective de souveraineté alimentaire ; Promouvoir les productions locales et les exploitations familiales ; Promouvoir les relations Producteurs/consommateurs ; les relations Producteurs/opérateurs économiques.

2-     Renforcement de la société civile

Contribuer au renforcement de la SOCIETE CIVILE camerounaise et sou régionale par la mise en place des plates-formes, coalitions et autres réseaux d’associations de la société civile.

3-     Veille citoyenne

4-     Bonne gouvernance

-          Faire le monitoring des actions gouvernementales ;

-          Impliquer les citoyens dans la participation et le contrôle de l’action publique

-          Traquer et dénoncer les écarts de comportement

-         Suivre les effets et impacts de nos interventions

Denrées
huile de palme (litre) : 800 FCFA
plantain (régime moyen) : 3 000 FCFA
Macabo (kg) : 333 FCFA
Pomme de terre : 310 FCFA
Igname blanc : 507 FCFA
Patate : 263 FCFA
Manioc : 150 FCFA
Poulet ponte (1.8 kg) : 2 500 FCFA
Poulet de chair (1.8 kg) : 3 000 FCFA
Œuf(Alvéole) : 1800 FCFA
Viande de bœuf (kg) : 2 600 FCFA
Haricot rouge (kg) : 560 FCFA
Haricot blanc (kg) : 600 FCFA
Haricot noir (kg) : 507 FCFA
Soja (kg) : 407 FCFA
Arachide (kg) : 400 FCFA
Maïs (kg): 203 FCFA
 

Visiteurs