Ils avaient été arrêtés le 30 juin 2016 à Yaoundé alors qu’ils accompagnaient les aviculteurs  dans la revendication de l’ouverture des marchés de volailles saines pendant la crise grippe aviaire.

L’affaire Bernard NJONGA, Franklin MOWHA, Ambroise EFFILA NKOU, Mérimé Constant MBEKAP, Bertrand Collins NGANKEU et Hervé Joël TIOFOUE  contre le Ministère public ouvert le 4 juillet 2016 au tribunal de 1ère instance de Yaoundé a été close ce 5 septembre. Les six accusés ont été reconnus coupables  en matinée, et condamnés à 2 mois d’emprisonnement avec sursis pendant trois ans en fin de journée, pour réunion et manifestation non autorisées. Ils paieront chacun 27.900 Frs cfa de dépens solidaire.

 

 On se souvient qu’ils avaient plaidé non coupables, et présenté leur défense  à la cour le 1er août dernier. Alors que les 5 aviculteurs avaient justifié leur présence à cette manifestation  par la curiosité, Bernard Njonga avait affirmé y avoir pris part « par solidarité, par devoir et par citoyenneté ».  

Défenseur de la cause paysanne, il avait déjà été condamné en 2008 à 2 mois d’emprisonnement avec sursis pendant trois ans pour avoir organisé avec l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (ACDIC)  une manifestation contre la corruption au sein du ministère de l’agriculture et du développement rural.

 

Météo du poulet

Semaine du 28 octobre 2019

Denrées
Poulet ponte (1.8 kg) : 2 800 FCFA
Poulet de chair (1.8 kg) : 3 000 FCFA
Soja (kg) : 500 FCFA
Arachide (kg) : 380 FCFA
Maïs (kg): 235 FCFA