Rentrée scolaire 2017/2018

Du mardi 29 au jeudi 31 août 2017, une équipe de l’ACDIC a sillonné les lycées  et collèges publics de Yaoundé, pour s’enquérir de l’état de la corruption en cette rentrée scolaire 2017/2018. Les résultats de l’enquête en question ont été publiés sur les réseaux sociaux le 4 septembre 2017, jour de la rentrée scolaire, et relayée par la presse locale. 

Les réseaux de monnayage des places, dans les classes de sixième en particulier, se portent bien, si l’on s’en tient aux choses vues et entendues par les enquêteurs. Ces derniers s'étant fait passer pour des parents d'élèves sollicitant une place pour leur enfant ont dû faire face à des responsables d'établissements corrompus, et entamés de longues négociations pour le prix à payer. Leur rapport indique que pour l'entrée en classe de 6ème, les frais de "tchoko" varient de 75 000 à 150 000 frs cfa selon les lycées d'enseignement technique, plus couteux, ou d'enseignement général. Pour les classes de 3ème et 2nde, la place d'un enfant se vend à 50.000 frs, voire 80 000 frs.  

Le gouvernement n’est pas resté insensible à cette dénonciation. Une délégation du ministère des enseignements secondaires (MINESEC) a rencontré l’association dans ses locaux le 12 septembre 2017 pour discuter de la possibilité d’une collaboration, afin de renforcer la lutte contre la corruption dans le secteur de l’éducation. Une initiative saluée par l’association et l’opinion. 

 

 

Météo du poulet

Semaine du 15 octobre 2018

Denrées
Poulet ponte (1.8 kg) : 2 000 FCFA
Poulet de chair (1.8 kg) : 3 000 FCFA
Œuf(Alvéole) : 1 700 FCFA
Soja (kg) : 400 FCFA
Arachide (kg) : 380 FCFA
Maïs (kg): 200 FCFA
 

 Lutte contre la corruption dans les lycées

communiqu de presse lyce 2018

Téléchargez le communiqué ici